Top tracks on Soundclound

#Storytelling

  • La guerre du poil
    ARTE Radio
    09:20
    Storytelling
    624,684

    Yolande, 82 ans, est esthéticienne. Depuis 50 ans qu’elle arrache des bandes de poils, elle a vu les maillots s’échancrer et, avec eux, les corps se libérer. Mais s’épiler entièrement le sexe et la raie des fesses, est-ce vraiment une libération ? Et au fait, pourquoi on s'épile ? Ou pour qui ? Pauline Boulet a posé son micro entre les cuisses des clientes et la marmite de cire chaude. Enregistrements : octobre 17 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Réalisation : Pauline Boulet

  • Sexualité des femmes, la révolution du plaisir | Un podcast à soi (18)
    ARTE Radio
    01:07:49
    Storytelling
    121,658

    Où en sont les femmes avec leurs désirs et leurs plaisirs ? "Un podcast à soi (épisode 18)" interroge la sexualité des femmes au prisme du féminisme. Pourquoi les femmes hétérosexuelles sont-elles moins nombreuses à déclarer se masturber ou atteindre l'orgasme que les hommes ? Pourquoi les femmes lesbiennes sont-elles plus nombreuses à connaître l'orgasme dans les relations sexuelles ? Comment atteindre l'égalité en terme de rapport au plaisir, aux désirs ? Et peut-on réellement déjouer les rapports de domination qui s'immiscent dans nos chambres à coucher et nos fantasmes ? Avec : - Hanane, Sy, Chloé, Manon, Anne, et Pierre - Nathalie Bajos, sociologue, démographe, directrice de recherche à l'Inserm - Delphine Gardey, historienne, directrice de l'Institut des Etudes genre à la Faculté des sciences de la société de Genêve. - Nina Faure et Yelena Perret, autrices de « Notre corps nous-même » - Ludivine Demol, enseignante à l'Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, autrice d'une thèse en cours sur la consommation pornographique dans la construction identitaire genrée des adolescentes - Natacha Chetcuti-Osorovitz, sociologue, enseignante-chercheuse Supélec-Université Paris-Saclay Texte : - «La folie en tête», Violette Leduc - «Mémoire de fille», Annie Ernaux - «Thérèse et Isabelle » Violette Leduc - «Au delà de la pénétration » Martin Page - « Rivière Sale » Elisa Monteil et Raphel Mouterde - « Lettre à Lou » Guillaume Appolinaire Remerciements : - Alicia Bacouel, sexothéapeute, autrice du livre « Les dessous du plaisir » - Camille Froidevaux-Metterie, Professeure de science politique, et chargée de mission égalité-diversité à l'Université de Reims Champagne-Ardenne. Autrice de « Le corps des femmes, la bataille de l'intime » - A Sara, et au collectif Femmes en lutte 93 - Jüne, de la page Instagram Jouissance Club - Stella des Rendez-vous Sex Care - Coeur, autrice de Féérie - Libraire Violette and Co Liens : - Pour soutenir le film de Nina Faure : Le plaisir féminin - Festival Des sexes et des femmes, autour des parcours de sortie de l'hétérosexualité en association avec Acceptess -T - Editions Hors d'atteinte - La compagnie Dans le ventre - Le cabinet de curiosité féminine - Article : La sexualité des femmes : le plaisir contraint - La revanche du Clitoris Maia Mazaurette et Damien Mascret - Coïts d'Andrea Dworkin - Les sciences du désir par Delphine Gardey et Marilène Vuille - Enquête sur la sexualité en France, NathalieBajos, Michel Bozon - La Révolution du plaisir féminin, Elisa Brune - Le nouveau rapport Hite - Tomber la culotte , brochure sur la santé sexuelle des femmes lesbiennes - « Connais-toi toi-même » Guide d'auto exploration du sexe féminin Clarance Edgard-Rosa Enregistrements : mai 19 - Prise de son, montage, textes et voix : Charlotte Bienaimé - Réalisation et musique originale : Samuel Hirsch - Lectures : Laure Giappiconi - Accompagnement éditorial : Juliette Hamon - Illustrations : Anna Wanda Gogusey

  • Sex and sounds (n°6) : ASMR, le plaisir basse fréquence
    ARTE Radio
    07:45
    Storytelling
    182,054

    Il y a des sons qui relaxent, il y a des sons qui énervent... et à mi-chemin entre les deux, il y a l'ASMR. Il s'agit de craquements, glissements et autres chuchotements censés provoquer du plaisir, de l'excitation, voire un orgasme. Les adeptes comme les vidéos se comptent par millions. Le plaisir par l'oreille ? Ce n'est plus un fantasme, c'est une réalité. Sex and sounds, le podcast de Maïa Mazaurette, tous les mardis. Enregistrements : 05 novembre 17 - Mixage : Samuel Hirsch - Texte & voix : Maïa Mazaurette

  • Pécho après la chimio
    ARTE Radio
    06:18
    Storytelling
    75,362

    Amélie a 40 ans. Les yeux noisette. Des fossettes. Plus de cheveux ni de sourcils et un seul sein. Pourtant, elle est belle, Amélie. Belle, sexy, et surtout en vie. Son cancer, elle l’a battu à plate couture. Une fois l’ennemi à terre, c’est un autre combat qui a commencé : celui du retour à la drague et au sexe. Au micro de Louise Régent, elle livre ses astuces d'été pour conclure à coup sûr, même après un cancer et des séances de chimiothérapie. Parce que fuck la mort et vive la vie. Cancerdusein.org Enregistrement : novembre 18 - Mise en ondes & mix : Arnaud Forest - Prise de son, montage, textes et voix : Louise Régent

  • Tour de fric
    ARTE Radio
    08:26
    News & Politics
    4,160

    Cette semaine, "Dépêche" révèle les avantages du port du masque au collège. Puis, alors que le nouveau maire écolo de Lyon a lancé une polémique sur le Tour de France, Livo suit l'étape dans son quartier de la Croix-Rousse. Alors, le Tour est il vraiment machiste et pollueur ? Faut-il encourager Cofidis et Century 21 ? Combien gagne Amaury Sport Organisation, opérateur du Tour et propriétaire du journal L'Equipe ? Que jette à la foule la voiture d'ARTE Radio ? Qui veut un goodies sur la tête ? Chaque mercredi, Dépêche découpe l'actu avec un micro. Abonnez-vous à ce podcast sur notre site, Apple Podcasts, SoundCloud ou Deezer. Enregistrements : 19, 21, 22 septembre 20 - Texte, voix, réalisation : Olivier Minot - Mix : Charlie Marcelet - Production : ARTE Radio

  • Bookmakers : Tristan Garcia (4/4)
    ARTE Radio
    21:03
    Storytelling
    3,553

    Bookmakers #4 - L’écrivain du mois : Tristan Garcia À l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Originaire de Toulouse, ce romancier et professeur de philosophie installé à Lyon se fait connaître à 27 ans avec « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les ravages du sida dans le Paris des années 90, distingué du prix de Flore et traduit en quatre langues. Dans ses romans, ce fan de science-fiction et de littérature de genre écrit sur nos futurs, l’ultragauche, les sports oubliés ou un singe surdoué, sans oublier ses essais théoriques sur le droit des animaux, l'intensité, le sens du collectif ou la série « Six Feet Under ». En 2015, son recueil magistral de sept histoires fantastiques, paru sous le titre « 7 », reçoit le prix du Livre Inter et s’écoule à 60 000 exemplaires. En partenariat avec Babelio (4/4) Tristan, le constructeur Des romans, des nouvelles et des pavés de métaphysique. Au total : quinze bouquins publiés en l’espace de douze ans, sans oublier des préfaces, des conférences et des articles à la pelle que l’on compile déjà en recueil. À 39 ans, Tristan Garcia dit souvent que l’écriture de tous ses ouvrages – qui auraient grandi « comme un toit de tuile », les uns sous les autres – fut « assez anarchique ». Il dit parfois aussi qu’il lui aura fallu « dans chaque roman, rater quelque chose pour en retirer un savoir-faire ». Mais comment fait-il, sérieusement, pour écrire autant ? Dans ce quatrième et dernier épisode, ce professeur de philosophie lyonnais, qui refuse farouchement de se professionnaliser en tant qu’auteur, ce mélomane et cinéphile compulsif, qui vit sans téléphone et ne s’exprime jamais sur les réseaux, détaille sa relation complexe au milieu littéraire, à l’argent ou à son propre corps, frappé de névralgie faciale en écrivant sept cents pages… sur « l’histoire de la souffrance ». Tristan Garcia imagine enfin l’écrivain qu’il sera en 2040, convoqué par « le tribunal de sa propre jeunesse ».

  • Bookmakers : Tristan Garcia (1/4)
    ARTE Radio
    35:19
    Storytelling
    3,277

    Bookmakers #4 - L’écrivain du mois : Tristan Garcia À l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Originaire de Toulouse, ce romancier et professeur de philosophie installé à Lyon se fait connaître à 27 ans avec « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les ravages du sida dans le Paris des années 90, distingué du prix de Flore et traduit en quatre langues. Dans ses romans, ce fan de science-fiction et de littérature de genre écrit sur nos futurs, l’ultragauche, les sports oubliés ou un singe surdoué, sans oublier ses essais théoriques sur le droit des animaux, le sens du collectif ou la série « Six Feet Under ». En 2015, son recueil magistral de sept histoires fantastiques, paru sous le titre « 7 », reçoit le prix du Livre Inter et s’écoule à 60 000 exemplaires. En partenariat avec Babelio (1/4) Jungles en mémoire C’est un homme à la voix juvénile et d’une extrême pudeur, qui surgit en 2008 avec un premier roman très cru aiguisé pour être « une machine de guerre contre l’autofiction ». Quand Tristan Garcia publie à 27 ans « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les débats, les ébats et les ravages du sida dans le Paris des années 90, ce normalien timide originaire de Toulouse, qui rêve de continents perdus, de dimensions parallèles, de transmigration des âmes et d’amour éternel, part à l’attaque de la littérature de l’intime. Il se « contrefiche de lui-même » et n’a pas « le moindre désir » de reconstituer la « petite prison de ses perceptions », ou de se créer un double de papier qui « boucherait son horizon ». Douze ans plus tard, le paysage est vaste. À l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Dans le désordre : un essai sur la série « Six Feet Under » (« Nos vies sans destin ») ; un recueil magistral de sept histoires fantastiques toutes liées entre elles, paru sous le titre « 7 », un roman sur un activisme d’ultragauche surdoué qui se prend pour le diable (« Faber, le destructeur »), un recueil de nouvelles sur des sports oubliés (« En l’absence de classement final »), une fiction de S.-F. sur un astronaute capable d’arrêter le temps (« Les Cordelettes de Browser »), un roman d’aventures scientifiques en partie rédigé par un singe qui essaie d’écrire en français (« Mémoires de la jungle »), quand il ne s’abîme pas dans « Âmes », sa gigantesque trilogie en cours sur la souffrance à tous les âges du vivant, sans oublier tous les livres théoriques de ce prof’ de philo désormais lyonnais, sur le droit des animaux, l’intensité, le sens du collectif… Mais comment tout a démarré ? Quelle est l’origin story de ce fan encyclopédique de bande dessinée ? De cet ogre de lecture à la mémoire photographique sidérante ? Lui qui créa un héros « dont l’intelligence sans sol ni plafond est une malédiction » ? Quels souvenirs demeurent de son enfance en Algérie ? Parmi tous ses nombreux romans « morts-nés » rédigés à l’adolescence, est-il vrai que l’un met en scène… le kidnapping de Beyoncé ? Enregistrements : juillet 20 - Entretien, découpage et lectures : Richard Gaitet - Prise de son : Arnaud Forest - Montage : Sara Monimart - Réalisation, musique originale et mixage : Samuel Hirsch - Illustrations : Sylvain Cabot - Production : ARTE Radio

  • مذكرات الولد الشقي - الجزء الثاني
    DrSajed
    34:57
    Learning
    87,422

    مذكرات الولد الشقي المؤلف : محمود السعدني التقديم: الفنان عبد الرحمن أبو زهرة يقول كامل الشناوي عن محمود السعدني: (يخطئ من يظن أن السعدني سليط اللسان فقط .. إنه سليط العقل والذكاء أيضاً) . هنا يستمع المتلقي بمذكرات السعدني التي تجمع بين مغامرات الحياة اليومية والمغامرات الفكرية في الصحافة وما مرّ به من مآزق وعن الذي هذه المذكرات يقول: (رغم الظلام الذي اكتنف حياتي، ورغم البؤس الذي كان دليلي وخليلي إلا أنني لست آسفاً على شيئ ، فلقد كانت تلك الأيام حياتي). رحلة في عالم الحياة والصحافة إلى كل مهتم ومتابع .

  • Roll with it
    ARTE Radio
    03:19
    Storytelling
    3,578

    Aout 1995. Birkenhead, banlieue populaire de Liverpool. Roisin et son grand frère Ciaran, livrés à eux-mêmes pendant les vacances, n’attendent qu’une chose : savoir qui d’Oasis ou Blur gagnera ce soir la bataille de la britpop. Lorsque Roisin a le malheur de casser le téléviseur juste avant l’annonce des gagnants, et est obligée de fuir les coups de son ainé, les paroles de sa chanson préférée d’Oasis, "Roll with it", prennent pour elle une résonance nouvelle. Car Roll With it, cela veut dire qu’il faut encaisser les coups sans jamais se laisser abattre… "You gotta roll with it / You gotta take your time / You gotta say what you say / Don't let any fucker get in your way / Cause it's all too much for me to take..." Aout 2020. Rétrospectivement, il est facile d’avancer que la bataille de la britpop n’était qu’un coup marketing inventé par les maisons des disques, de mèche avec la presse britannique, pour vendre un maximum de disques et de journaux pendant un été relativement calme. Mais pour nous à l’époque, c’était tout sauf une blague. Prenant les proportions épiques d'une lutte des classes, du Nord vs le Sud, pour une fois on avait l’impression de faire partie des vainqueurs. Avec leur swag et leur accent du nord, les frères Gallagher étaient à nos yeux deux rois prolétaires. Même si Blur a fini par gagner le duel des singles, Oasis allait remporter les titres de « meilleur groupe » et « meilleur album » de l’année 1995. Si l’été de mes 8 ans reste si gravé en moi, c’est qu’il ne faut jamais sous-estimer le réconfort que peut apporter la poésie noire du rock dans les vies noires des jeunes vivant dans des banlieues grises et pluvieuses. (Roisin Burns) Photo : les enfants de Plumer Street, Birkenhead. Roisin est tout à gauche. Pourquoi elle a gagné : Le jury a été emballé par ce souvenir d'enfance, porté par une écriture précise, délicate, et par une réalisation remarquable. Roisin y raconte l'été de ses 8 ans dans une banlieue populaire de Liverpool, sur fonds de rivalité entre les groupes Blur et Oasis. Drôle et touchant, "Roll with it" opère un flash-back radiophonique réussi vers l'Angleterre des nineties, vers les pensées d'une fillette qui vénère Liam Gallagher, et qui a des histoires de pirates plein la tête. Le concours de podcasts des Audioblogs d'ARTE Radio a lieu chaque été. Le concours 2020 était animé par Thomas Guillaud-Bataille, en partenariat avec Télérama et Sennheiser. La gagnante Roisin Burns gagne un mix + une diffusion rémunérée sur ARTE Radio + une diffusion sur le site de Télérama + un abonnement papier d'un an à Télérama + un micro de reportage Sennheiser + un casque audio Sennheiser. Les 2ème et 3ème prix ainsi que l'ensemble des envois au concours sont là : https://audioblog.arteradio.com/blog/150431/concours-arte-radio-2020 Enregistrements : août 20 - Texte, voix, réalisation : Roisin Burns - Prise de son et montage : Lucas Salvador - Mix : Samuel Hirsch - Production : ARTE Radio

  • Bookmakers : Tristan Garcia (2/4)
    ARTE Radio
    41:23
    Storytelling
    3,215

    Bookmakers #4 - L’écrivain du mois : Tristan Garcia À l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Originaire de Toulouse, ce romancier et professeur de philosophie installé à Lyon se fait connaître à 27 ans avec « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les ravages du sida dans le Paris des années 90, distingué du prix de Flore et traduit en quatre langues. Dans ses romans, ce fan de science-fiction et de littérature de genre écrit sur nos futurs, l’ultragauche, les sports oubliés ou un singe surdoué, sans oublier ses essais théoriques sur le droit des animaux, le sens du collectif ou la série « Six Feet Under ». En 2015, son recueil magistral de sept histoires fantastiques, paru sous le titre « 7 », reçoit le prix du Livre Inter et s’écoule à 60 000 exemplaires. En partenariat avec Babelio (2/4) La part des choses « Le pic de l’autofiction parisienne m’énervait. Je me suis dit : tente le contre-pied radical, très loin de toi, sur une expérience non-vécue. » Quand Tristan Garcia s’attelle en 2006, à 25 ans, à l’écriture de « La meilleure part des hommes », qui sera son premier roman publié deux ans plus tard aux éditions Gallimard, ce Toulousain straight, pudique et poli, qui ne connaît de Paris que « trois stations de métro », s’efforce d’adopter « une autre manière d’aimer, de parler, de penser ». Et choisit d’entrecroiser, « avec vitesse et impureté », dans les années 90 contaminées par le sida, les langues et les destins d’un écrivain gay toxicomane adepte de l’amour sans capote (fortement inspiré de Guillaume Dustan), d’une figure du militantisme de prévention (on pense vite à Didier Lestrade, fondateur d’Act-Up), d’un philosophe de gauche qui vire réactionnaire (beaucoup y ont vu le parcours d’Alain Finkielkraut) et d’une journaliste de Libé – caricaturale et, de son propre aveu, « ratée » –, qui fait le lien entre les trois. Distingué du très branché prix de Flore et vendu à 50 000 exemplaires, traduit en quatre langues et monté au théâtre, « La meilleure part des hommes » vaudra à Tristan Garcia énormément d’embarras et de malentendus. S’il ne s’agit pas de la meilleure part de son œuvre, cette entrée en littérature riche en enseignements va nous permettre, dans ce deuxième épisode, de réfléchir à des questions capitales pour notre époque : comment se projeter dans un autre genre que le sien ? Et l’usage du mot « pédé » quand on est hétéro, c’est OK ou pas ? Enregistrements : juillet 20 - Entretien, découpage et lectures : Richard Gaitet - Prise de son : Arnaud Forest - Montage : Sara Monimart - Réalisation, musique originale et mixage : Samuel Hirsch - Illustrations : Sylvain Cabot - Production : ARTE Radio

  • Bookmakers : Tristan Garcia (3/4)
    ARTE Radio
    30:42
    Storytelling
    3,222

    Bookmakers #4 - L’écrivain du mois : Tristan Garcia À l’aube de ses 40 ans, Tristan Garcia est déjà l’auteur de quinze ouvrages, dont la puissance d’imagination, la rigueur conceptuelle et la variété laissent pantois. Originaire de Toulouse, ce romancier et professeur de philosophie installé à Lyon se fait connaître à 27 ans avec « La meilleure part des hommes », un « conte moral » sur les ravages du sida dans le Paris des années 90, distingué du prix de Flore et traduit en quatre langues. Dans ses romans, ce fan de science-fiction et de littérature de genre écrit sur nos futurs, l’ultragauche, les sports oubliés ou un singe surdoué, sans oublier ses essais théoriques sur le droit des animaux, l'intensité, le sens du collectif ou la série « Six Feet Under ». En 2015, son recueil magistral de sept histoires fantastiques, paru sous le titre « 7 », reçoit le prix du Livre Inter et s’écoule à 60 000 exemplaires. En partenariat avec Babelio (3/4) Un chiffre et des lettres « La grande forme du roman se déploie quand on essaie d’outrepasser les bornes de son existence, quand on s’extrait de soi, quand on tente d’envelopper plusieurs vies, réelles ou imaginaires. » Dans l’univers multiple des livres de Tristan Garcia, ouvrons maintenant la porte d’entrée la plus claire. Le titre de ce roman, publié en 2015 chez Gallimard, est un chiffre : « 7 », comme le nombre d’histoires qui composent cette suite de « romans miniatures » lisibles de manière indépendante mais qui finissent par laisser apparaître l’architecture d’un grand roman d’imagination, rare et généreux, semblable à sept épisodes de « La Quatrième Dimension ». Sacré du prix du Livre Inter, écoulé à plus de 60 000 exemplaires, il y est question d’une drogue qui permet de se reconnecter à des états antérieurs de conscience, de rouleaux de bois à l’origine de toutes les révolutions musicales du vingtième siècle, d’une mannequin riche et célèbre qui ne doit sa beauté qu’à un jeune homme défiguré, d’une France fantomatique où la révolution prolétarienne a eu lieu, d’extraterrestres, d’hémisphères sous cloches où les gens ne se regroupent plus que par affinités ethniques ou socio-culturelles, ou d’un garçon qui revivra sept fois sa vie du début à la fin… Comment tout ceci s’est-il construit ? Comment fonctionnent les mécanismes de son imagination, jusqu’au passage à la phrase elle-même, chez cet écrivain pour qui la sacro-sainte question du style est toujours secondaire ? Dans ce troisième épisode, Tristan Garcia nous ouvre sa boîte à outils. Enregistrements : juillet 20 - Entretien, découpage et lectures : Richard Gaitet - Prise de son : Arnaud Forest - Montage : Sara Monimart - Réalisation, musique originale et mixage : Samuel Hirsch - Illustrations : Sylvain Cabot - Production : ARTE Radio

  • Raft of Passion - full episode
    Snap Judgment
    49:31
    Storytelling
    24,234

    Eleven attractive, young people set sail across the Atlantic in a raft as part of a radical group experiment. And a boy falls in love with a girl... and her fungus. STORIES Vintage Spirit Did you ever think that you missed a moment of history? A moment you were made for? Glynn explores an era that had a spark. Produced by Pat Mesiti-Miller Raft of Passion Mary needed to get away from her husband. A handsome stranger offered her a way out. All she had to do was participate in the strangest group experiment of all time. Thank you, Mary Gidley, for sharing your story with Snap. Mary just released a memoir titled Point to Point. You can learn more about the Acali experiment in the incredible documentary The Raft. Hear from Mary and other participants as they relive the experiment on a life-size recreation of the raft. The Raft opened in theaters in the U.S. in 2019 and begins streaming on digital platforms in the U.S. on May 19, 2020. Special thanks to director Marcus Lindeen. Produced by John Fecile, original score by Leon Morimoto Artwork by: Sanaa Khan Linda, Loretta, and Me What happens when boy meets girl and… fungus? This is a story about love and spores, from one of our favorite podcasts, Love Me. Be sure to check out producer Jonathan Zenti’s podcast, Meat. Produced by Mira Burt-Wintonick, Cristal Duhaime, and Jonathan Zenti

  • La guerre des voisins (28)
    ARTE Radio
    07:14
    Storytelling
    4,318

    En pleine crise sanitaire, à Montpellier, un couple de propriétaires fait vivre un enfer à une infirmière et la pousse à quitter son logement. Enfin, c'est ce qu'on a cru quand l'histoire s'est répandu dans les médias. L'infirmière a porté plainte contre les proprios. Elise Costa a suivi leur procès et... ça ne s'est pas tout à fait passé comme ça. Le podcast des faits divers, des crimes et des procès. A partir d’une anecdote, d’un moment, d’un détail, la chroniqueuse judiciaire Elise Costa jure de raconter «sans haine et sans crainte» l’inhumain en chacun et l’humain en nous tous. En partenariat avec Slate. Enregistrement : 11 août 20 - Texte et voix : Élise Costa - Musique originale et réalisation : Charlie Marcelet - Illustration : Simon Leclerc - Production : ARTE Radio

  • Hôtel foireux
    ARTE Radio
    06:09
    Erotica
    67,840

    Welcome to the cheap hotel room where my mom met my dad... A dark and erotic poem with music. Recorded Aprill 13 - Text by Nicolas Flesch told by Hélène Viaux with music by Fantazio - Recorded & mixed by Arnaud Forest & Charlie Marcelet for http://arteradio.com - Download : http://bit.ly/17XtyoZ Une chambre d'hôtel, ma maman et mon papa : tout commence. Tiré du spectacle "La véritable histoire de Dolly Pretty Punk", un beau moment de poésie crue élaboré en résidence par Hélène Viaux (voix) et Nicolas Flesch (auteur) avec Fantazio (contrebasse & voix) .

  • Teacher's Pet - Spooked
    Snap Judgment
    26:45
    Storytelling
    1,897

    Kristen Cortez is a new teacher in beautiful Los Gatos, California. From her classroom window, she can see rolling, golden hills. Redwood trees. The sun is almost always shining. And yet… something lurks. Thank you, Kristen, for telling us your terrifying tale! Produced by Zoe Ferrigno, original score by Richard Haig Season 5 - Episode 3 Season 5 has 22 brand new episodes, each released weekly on Mondays & Fridays. Select episodes will be available across streaming platforms (like this episode), but you can find ALL the new episodes only on Luminary. You can get a Luminary subscription for as little as $2.99 a month with their annual plan, plus a 7-day free trial to get started. Visit luminarypodcasts.com to start your free trial.

  • On a bien raison d'avoir peur en avion
    ARTE Radio
    11:24
    Storytelling
    33,670

    « J’ai peur en avion. Je veux dire, j’ai vraiment très peur en avion ». Agathe souffre d’aérodromophobie, la peur des transports aériens, à un niveau aigu. Le bruit de sa machine à laver lui rappelle celui d'un moteur d’Airbus. L’idée de mettre les pieds dans un aéroport, même pour acheter une grosse tablette de Toblerone, lui provoque des insomnies. La carlingue lui donne des sueurs froides malgré le jus de tomates. Agathe fait des efforts, elle écoute poliment son pote scientifique expliquer que "l'avion est le moyen de transport le plus sûr au monde". Mais tout récemment, Agathe a rencontré Adrien, jeune journaliste comme elle. Et comme elle terrorisé par l'avion, au point de faire Marseille-Prague en car et en deux jours. Les néo-amoureux ont prévu un voyage en Tunisie, évidemment en bateau à l'aller, mais avec retour obligatoire... en avion. Agathe et Adrien vont-ils réussir à monter dans l'avion ? a t-on vraiment envie qu'une hôtesse de l'air nous dise la vérité ? quels sont les meilleurs épisodes de la série "Dangers dans le ciel" ? Entre la culpabilité écologique et le bonheur de savourer un gin-to’ en classe éco, aller simple pour la névrose. Enregistrements : décembre 18-janvier 19 - Prises de son : Agathe Charnet et Adrien Simorre - Texte et voix : Agathe Charnet - Mix et réalisation : Arnaud Forest - Illustrations : Agathe Charnet et Adrien Simorre

  • Tim Harford - How to Make the World Add Up
    5x15
    12:29
    601

    Tim Harford is a behavioural economist, BBC radio and TV presenter and award-winning Financial Times columnist. He offers a distinctive blend of storytelling, humour and intelligence. The presenter of the BBC’s More or Less and Fifty Things That Made The Modern Economy, FT columnist, Oxford Fellow and million-selling business author is a compelling storyteller on economics, management, psychology and the unexpected bits in between. Books include The Undercover Economist and How to Make the World Add Up: Ten Rules for Thinking Differently About Numbers. 5x15 brings together outstanding individuals to tell of their lives, passions and inspirations. Learn more about 5x15 events: www.5x15stories.com Twitter: www.twitter.com/5x15stories Facebook: www.facebook.com/5x15stories Instagram: www.instagram.com/5x15stories

  • Laura Bates - Men Who Hate Women
    5x15
    14:33
    577

    Laura Bates is the founder of the Everyday Sexism Project, an ever-increasing collection of over 100,000 testimonies of gender inequality, with branches in 25 countries worldwide. Laura writes regularly for the Guardian, Telegraph and the New York Times amongst others and won a British Press Award in 2015. She works closely with politicians, businesses, schools, police forces and organisations from the Council of Europe to the United Nations to tackle gender inequality. She was awarded a British Empire Medal for services to gender equality in the Queen's Birthday Honours list 2015 and has been named woman of the year by Cosmopolitan, Red Magazine and The Sunday Times Magazine. Laura is a contributor at Women Under Siege, a New York-based project tackling rape in conflict worldwide and she is patron of SARSAS, Somerset and Avon Rape and Sexual Abuse Support. She is the recipient of two honorary degrees, an honorary fellow of St John's College Cambridge and was awarded the Internet and Society Award by the Oxford Internet Institute alongside Sir Tim Berners Lee. Laura is a Fellow of the Royal Society of Literature and a Vice President of the Hay Festival. She has judged the Women's Prize, the YA Book Prize, the Children's Laureate and the BBC Young Writers Award. 5x15 brings together outstanding individuals to tell of their lives, passions and inspirations. Learn more about 5x15 events: www.5x15stories.com Twitter: www.twitter.com/5x15stories Facebook: www.facebook.com/5x15stories Instagram: www.instagram.com/5x15stories

  • 1.01: The Stolen Eagle
    Nightlight Productions
    01:06:29
    32,700

    Will Vorenus and Pullo recover Caesar's stolen standard? Will anyone explain why Octavian needs to go to Gaul? Find out in the inaugural episode of Raising Standards, a true rewatch podcast of HBO's Rome for true Romans! Raising Standards, an occasional rewatch podcast of HBO's Rome, hosted by Rhiannon Evans and Matt Smith of the Emperors of Rome podcast.

  • Pour en finir avec les trottinettes (le retour)
    ARTE Radio
    08:27
    News & Politics
    5,348

    Après le clip de rap, la Daronne : cette semaine, Livo dénonce un nouveau trafic de drogues à l'écran en appelant les flics de Grenoble. Puis il s'intéresse aux trottinettes en "free floating" (location libre) : celles qui finissent dans la rivière, ceux qui les ramassent, ceux et celles qui les sabotent. Peut-être que Livo a enfin trouvé une reconversion après le podcast ? Chaque mercredi, Dépêche découpe l'actu avec un micro. Abonnez-vous à ce podcast sur notre site, Apple Podcasts, SoundCloud ou Deezer. Enregistrements : 12 mars, 25 août, 3, 4, 7, 8 septembre 20 - Texte, voix, réalisation : Olivier Minot - Mix : Charlie Marcelet - Production : ARTE Radio